L’hébergement d’insertion

L’hébergement d’insertion se caractérise par des accompagnements sociaux intensifs et la prise en compte prioritaire de problématiques sociales autres que le logement (Santé, emploi, finances…). Les personnes hébergées ne sont pas astreintes aux mêmes exigences qu’un locataire classique (participation financière adaptée aux ressources, prise en charge par l’association des charges liées au logement…).

Deux dispositifs constituent le parc d’hébergement d’insertion l’Etage : le dispositif de stabilisation et le Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale.

Les 10 places de stabilisation doivent avant tout permettre à la personne de se poser. L’accompagnement social vise dans un premier temps la mise en place d’une évaluation sociale approfondie afin de favoriser une orientation ultérieure vers des structures éventuellement plus adaptées. La durée de séjour n’est pas limitée dans le temps, ce qui doit permettre de faire émerger un projet en direction des dispositifs de droit commun même s’il n’aboutit pas à une autonomie complète.

Les 29 places de CHRS sont également destinés à accueillir des personnes qui s’inscrivent dans des démarches d’insertion. Contrairement aux places de stabilisation, une évaluation sociale approfondie a souvent déjà été effectuée par un travailleur social en amont de l’orientation. Le CHRS concrétise la dynamique d’insertion, par le suivi et le soutien dans les démarches préconisées par cette évaluation. L’objectif est la plupart du temps l’accès à un logement autonome.